Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
21 Mai 2018, 12:54:17
Accueil Aide Rechercher Identifiez-vous Inscrivez-vous
Nouvelles: Bienvenue sur le forum de discussion du SNPTES. Cet espace de discussion vous est spécialement dédié. N'hésitez pas à parcourir notre forum mais aussi notre site Internet pour vous tenir au courant de l'actualité sur vos statuts, votre carrière et votre vie professionnelle.

FORUM SNPTES  |  Messages récents
Pages: 1 ... 8 9 [10]

 91 
 le: 14 Mai 2018, 10:54:28 
Démarré par Mut70 - Dernier message par Mut70
Bonjour,

Je vous remercie pour vos réponses très constructives.


Bien cordialement,
Arnaud

 92 
 le: 14 Mai 2018, 08:16:43 
Démarré par dev1 - Dernier message par dev1
Bonjour,

Quelle est la position ou les propositions du SNPTES pour améliorer l'impartialité des concours ?

Est ce un sujet qui sera discuté lors du Congrès national du SNPTES ?

Peut on imaginer une amélioration de l'impartialité des concours a court terme avec des mesures simples ?

Par exemple on pourrais imaginer que les jury d’admissibilité (cat A) vérifient que les nom des membres du jury d'admission ne soient pas présent dans les organigrammes fourni par les candidats ...

J'ai l’impression qu'il y a moyen d'améliorer les choses avec des mesures simples

Qu'en pensez vous ? quelles sont vos propositions ?

Bonne Journée

 93 
 le: 13 Mai 2018, 23:40:25 
Démarré par VFI54 - Dernier message par Ammour
Bonsoir,

C'est parfait, en espérant que la réponse soit positive.

Cordialement

 94 
 le: 13 Mai 2018, 23:37:27 
Démarré par webline - Dernier message par Ammour
Bonsoir,

Je vous contacte en message personnel pour le suivi.

Cordialement

 95 
 le: 13 Mai 2018, 16:05:57 
Démarré par Sunny - Dernier message par Ammour
Bonjour,

Vous trouverez en pièce jointe un article où je précise les dispositions concernant les femmes enceintes travaillant dans un laboratoire et surtout vos droits (vous et votre futur enfant) en matière de protection de votre santé.

En complément à cet article :

Dés le 1er jour du 3ème mois (début du 3ème mois) les chefs de service doivent accorder, sur avis du médecin de prévention, à toute femme enceinte, des facilités dans la répartition des horaires de travail. Ces facilités sont accordées, à partir du début du troisième mois de grossesse, dans la limite maximale d'une heure par jour. Attention : elles n'ont pas à être récupérées.
Point important : « lorsque ces propositions ne sont pas agréées par l'administration, celle-ci doit motiver son refus et le comité d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail doit en être tenu informé ».

Les dispositions du Code du travail relatives à la protection des femmes enceintes, venant d'accoucher ou allaitant sont applicables dans la fonction publique.

Pour les mères allaitantes, une instruction ministérielle de 1950 et une circulaire de 1995 précisent :
 «... les administrations possédant une organisation matérielle appropriée à la garde des enfants devront accorder aux mères la possibilité d’allaiter leur enfant. À l’instar de la pratique suivie dans certaines entreprises, les intéressées bénéficieront d’autorisations d’absence dans la limite d’une heure par jour à prendre en deux fois .».
« Des facilités de service peuvent être accordées aux mères en raison de la proximité du lieu où se trouve l'enfant (crèche ou domicile, voisine, etc.) ».

Textes de référence en la matière :
- Code du travail.
- Décret n°82-453 du 28 mai 1982 relatif à l'hygiène et à la sécurité du travail ainsi qu'à la prévention médicale dans la fonction publique.
- Circulaire FP/4 n° 1864 du 9 août 1995 relative au congé de maternité ou d'adoption et autorisations d'absence liées à la naissance pour les fonctionnaires et agents de l'État.
- Instruction ministérielle n° 7 du 23 mars 1950 concernant l’application des dispositions des articles 86 et suivants du statut général relatives aux congés annuels et autorisations exceptionnelles d’absence.

Cordialement

 96 
 le: 13 Mai 2018, 11:12:14 
Démarré par Sunny - Dernier message par Sunny
Bonjour,

Je souhaiterais avoir des renseignements et témoignages pour savoir comment concilier travail en laboratoire (travail à la paillasse nécessitant au quotidien l'utilisation de produits chimiques, biologie moléculaire, biologie cellulaires...) et état de grossesse qui semblent a priori incompatibles?

Merci.

 97 
 le: 12 Mai 2018, 05:38:07 
Démarré par bui - Dernier message par ccedric21
Bonjour,
Il convient de préciser quelques points.
Ce mouvement se ferait de quelle type d'établissement vers quelle autre ?
Au CNRS (par exemple) il est possible de muter sur des postes justes supérieurs ou inférieurs... Ca ne change pas le statut de l'agent. Vous restez dans votre corps d'origine.

Sinon vers un établissement autonome, je pense qu'il et possible de négocier. Mais l'agent, s'il est retenu gardera son statut d'IGE...
C'est dommage de continuer de déclasser des postes IGR de la sorte... D'autant plus vrai quand on lit :
Je suis actuellement IGE classe normale dans un laboratoire de recherche. J'ai un doctorat et mes missions sont des missions d'IGR

A ce rythme nous aurons du mal à revaloriser l'IGR...

L'idéal, si le mouvement est infructueux serait que l'établissement d'accueil mette ce poste IGR au concours l'an prochain.

Cordialement,
CC

 98 
 le: 12 Mai 2018, 02:58:09 
Démarré par bui - Dernier message par Kozack
Bonjour,

oui mais ce qui l'intéresse c'est le poste et la question était
"ai je droit de postuler qu'aux postes IGE ?"
Ou différemment dit
techniquement est il possible pour l'établissement de transformer ce poste d'IR  qui m'intéresse en poste d'IE pour que ma mutation soit possible si ma candidature était retenue ?
Alors possible ou pas ?

Cordialement

 99 
 le: 11 Mai 2018, 17:19:38 
Démarré par Julienv - Dernier message par Xav_D
Bonjour Michel G.,

Le SNPTES n'abandonne pas ses revendications pour le corps des ingénieurs de recherche. Il y a donc toujours un espoir d'autant que cette situation est une pure aberration en terme de carrière.

 100 
 le: 11 Mai 2018, 17:08:09 
Démarré par dev1 - Dernier message par ccedric21
Bonjour,

Pour rebondir sur les concours infructueux, là encore il ne faut pas faire de généralités. J'ai vu des concours infructueux pas par faute de candidat, ni à cause de l'absence au "second tour" d'un candidat local, mais tout simplement parce que les candidats (principalement concours de tech et IGE) n'avaient pas le niveau attendu pour le poste.
Il est des métiers pour lesquels il est difficile de recruter car la reconnaissance (salaire) des missions, des compétences et de la technicité demandée est loin d'être à la hauteur de ce que peuvent espérer les postulants, qui préfèrent, même contre un boulot très intéressant (travailler pour la recherche, l'enseignement sup est très motivant et stimulant), rester sur leur poste dans le privé.
Bien entendu, je ne parle pas que de poste sur des missions informatiques.

Cordialement,
CC.

 

Pages: 1 ... 8 9 [10]
FORUM SNPTES  |  Messages récents


Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session

Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.21 | SMF © 2015, Simple Machines
SMFAds for Free Forums
XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !