Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
15 Aot 2018, 01:00:48
Accueil Aide Rechercher Identifiez-vous Inscrivez-vous
Nouvelles: Bienvenue sur le forum de discussion du SNPTES. Cet espace de discussion vous est spécialement dédié. N'hésitez pas à parcourir notre forum mais aussi notre site Internet pour vous tenir au courant de l'actualité sur vos statuts, votre carrière et votre vie professionnelle.

FORUM SNPTES  |  Sujet de discussion  |  Santé, sécurité et conditions de travail  |  Fil de discussion: Mutuelle ? « sujet précédent | | sujet suivant »
Pages: [1] Bas de page Imprimer
Auteur Fil de discussion: Mutuelle ?  (Lu 2281 fois)
olivier21000
Débutant
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 10


« le: 13 Septembre 2017, 15:23:25 »

Bonjour à tous/toutes,

ITRF titulaire au sein d'une université, je fais comme bcp de collègues en cette période de rentrée et commence à rationnaliser les postes de dépenses liés à mon activité, vu la conjoncture défavorable qui touche notre statut (gel du point d'indice, réforme de la PPR avec risque de dévalorisation via la RIFSEEP, réduction drastique de maigres avantages comme la prime de fin d'année...)

Aussi, la question du choix de la mutuelle est donc un débat (parmi d'autres) qui agite au sein de mon service.

Beaucoup comme moi sont à la MGEN pour ne pas la nommer mais les cotisations mensuelles sont très élevés.

Le SNPTES conseille-t-il des mutuelles alternatives intéressantes pour les fonctionnaires ? Quitter la MGEN est-il préjudiciable pour l'agent ?     

Merci pour vos réponses,

Bien amicalement,
Olivier
Journalisée
Jacky60
Militant SNPTES
Confirmé
***
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1030


« Répondre #1 le: 13 Septembre 2017, 18:21:27 »

Bonsoir,

Il s'agit là d'un choix personnel entre le montant des cotisations et par exemple le complément de salaire en cas de CMO au delà de 3 mois -> 6mois.
Perso, je ne suis plus à la MGEN mais je garde bien de guider ton choix.

Cordialement.
Journalisée
vpellerin
Militant SNPTES
Confirmé
***
Hors ligne Hors ligne

Messages: 191


« Répondre #2 le: 13 Septembre 2017, 19:15:09 »

Bonsoir,
Le ministère de l'éducation nationale a décidé de
référencer deux nouveaux organismes pour l'offre de protection sociale complémentaire, au côté de la MGEN.

Le ministère avait publié son appel d’offres début décembre 2016, pour une date limite de candidature fixée au 23 janvier 2017.
En 2009, la Mutuelle générale de l’éducation nationale (MGEN) avait été la seule référencée. Cette fois ont été retenus également Intériale (liée à AXA qui avait échoué seule au dernier référencement) et CNP-assurances.
Concrètement, ces trois organismes (MGEN, Intériale et CNP) seront soutenus pour couvrir les personnels des ministères de l’Éducation nationale de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, de la Culture et des Sports. Ils seront les seuls à pouvoir bénéficier d'un peu plus de 6€ /an/agents ; c'est 10 fois moins que dans le privé et nombre de collectivités territoriales où l'employeur prend en charge au minimum 50% de la cotisation de l'agent soit en moyenne de 350 à 600€/an/employé. !
Effectivement les temps sont durs.
Cordialement
Journalisée

Secrétaire nationale chargé des ITRF secteur EPLE
(membre titulaire au conseil supérieur de l'éducation et conseil inter-académique d’île de France, membre de l'observatoire national de la sécurité et de l'accessibilité).
olivier21000
Débutant
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 10


« Répondre #3 le: 14 Septembre 2017, 08:59:03 »

Merci pour ces réponses éclairées et pleines de bon sens.
Je prends bonne note de l'arrivée de deux nouvelles mutuelles.
Je vais donc suivre ça de près avec mes collègues et ne manquerai pas de vous faire un retour sur le sujet.
Très bonne journée à tous / toutes,
Bien amicalement,
Olivier
Journalisée
isabel
Débutant
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 18


« Répondre #4 le: 25 Septembre 2017, 18:33:44 »

bonjour
Si vous souhaitez changer de mutuelle je vous conseille de bien regarder les prestations prévoyance notamment les indemnités versées en cas de perte de salaire (maladie).
Moi aussi je trouvais que la MGEN ne remboursait pas très bien les frais médicaux notamment les dépassement d'honoraire, mais je suis en congé maladie depuis plusieurs mois et je suis bien contente d'avoir garder la MGEN qui compense bien mon mi-traitement !
Journalisée
vpellerin
Militant SNPTES
Confirmé
***
Hors ligne Hors ligne

Messages: 191


« Répondre #5 le: 25 Septembre 2017, 19:59:20 »

Bonsoir,
Effectivement il est important de bien se renseigner sur votre couverture  prévoyance.
La MGEN par exemple couvre en complément d'une perte de salaire une allocation journalière, à hauteur de 77% de votre traitement brut.
Et toutes les mutuelles ne le font pas.
Cordialement
« Dernière édition: 25 Septembre 2017, 20:30:14 par vpellerin » Journalisée

Secrétaire nationale chargé des ITRF secteur EPLE
(membre titulaire au conseil supérieur de l'éducation et conseil inter-académique d’île de France, membre de l'observatoire national de la sécurité et de l'accessibilité).
elle1
Confirmé
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 34


« Répondre #6 le: 14 Fvrier 2018, 14:12:38 »

Bonjour,

Depuis le 1er janvier 2018, le 1er jour de congé maladie est non payé.
Est ce que la MGEN compense cette journée a hauteur de 77% du traitement brut ?

Cordialement

Journalisée
Ammour
Administrateur
Confirmé
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 5523



« Répondre #7 le: 14 Fvrier 2018, 14:25:29 »

Bonjour,

Les mutuelles "fonction publique", en général, ne prennent pas en charge le jour de carence, en tout cas pas celles référencés par le ministère.

Toutefois certaines mutuelles ont proposé cette prise en charge dans des référencements avec d'autres ministères, ce n'est donc pas impossible.

De fait la prise en charge du jour de carence par les mutuelles revient à transférer de l’État vers nos cotisations (hausse des cotisations) le coût global de ces 1ers jours d'arrêt maladie.

Cordialement
Journalisée

AMMOUR A.
Secrétaire Général FA-FPE
Fédération Autonome de la Fonction Publique d'État.
Militant SNPTES
mouette
Débutant
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 2


« Répondre #8 le: 05 Mars 2018, 16:32:07 »

Bonjour,

pour info, il y a enfin un peu de nouveauté sur les mutuelles référencées pour le MESR, voir la page : http://www.enseignementsup-recherche.gouv.fr/cid123096/sante-et-prevoyance-protection-sociale-complementaire-des-agents-relevant-du-ministere-de-l-enseignement-superieur-de-la-recherche-et-de-l-innovation.html#referencement . Les sites WEB dédiés sont actifs, mais les tarifs ne sont pas encore annoncées. Espérons que cela ne soit plus qu'une question de semaines...

Cordialement,
Journalisée
Ammour
Administrateur
Confirmé
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 5523



« Répondre #9 le: 05 Mars 2018, 17:16:31 »

Bonjour,

En effet, la CNP ne vous fournira les annexes indiquant les différentes assiettes de cotisation suivant les options choisies qu'après demande par e-mail. Plutôt étonnant.

Contrairement à la MGEN, la prévoyance est une autre cotisation supplémentaire.

Cordialement
Journalisée

AMMOUR A.
Secrétaire Général FA-FPE
Fédération Autonome de la Fonction Publique d'État.
Militant SNPTES
ed
Débutant
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 11


« Répondre #10 le: 06 Mars 2018, 09:22:07 »

Donc concrètement, le référencement se traduit par 50 astronomiques centimes par mois
pris en charge par le ministère et c'est le seul et unique "avantage" (toutes choses égales par
ailleurs) à sélectionner une mutuelle référencée ? Si c'est bien ça, excusez la trivialité, mais
est-ce que du point de vue de l'agent, on peut résumer ça à "rien à foutre du référencement" ?
Journalisée
Ammour
Administrateur
Confirmé
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 5523



« Répondre #11 le: 06 Mars 2018, 11:18:53 »

Bonjour,

En effet, comme l'a défendu le SNPTES systématiquement, le nœud du problème se situe dans le niveau de participation de l’État dans l'assurance complémentaires des ses salariés, sachant qu'il a imposé aux employeurs privés une participation minimale de 50% et que les employeurs publics hors Fonction Publique d’État ont la même faculté que celle du privé.

Pour finir de noircir le tableau, au sein même de la fonction publique d'Etat, la disparité du niveau de prise en charge varie de 1 à 20, bien sûr les ministère de l'éducation et de l'enseignement supérieur sont au niveau 1.

Donc oui le référencement est un faux débat parce que plombé par le refus d'aligner les niveau de participation des employeurs publics. Tout cela permet d'affaiblir encore plus la MGEN, la preuve en est que quand on compare les tarifs, à services égaux, la CNP et Intérial-AXA ne sont pas moins chers, elles ont juste de choisi d'appliquer des cotisations séparées (complémentaires santé/prévoyance) sans aucune action sociale, faussé par le fait que les remboursement des soins dentaires et lunettes de la MGEN ne sont pas à la hauteur mais compensé lorsque l'on fréquente les centres de santé de la MGEN (la plupart ouverts aux autres mutualistes d'ailleurs).

En conclusion c'est bien le niveau de participation minimale de l'employeur public à la cotisation de complémentaire santé de ses agents qui doit être la revendication sine qua none. Toute autre discussion est purement technique = comparaisons faussées entre cotisations complémentaire et/ou prévoyance et services/remboursements suivant un nombre d'options de plus en plus nombreuses.

Cordialement
Journalisée

AMMOUR A.
Secrétaire Général FA-FPE
Fédération Autonome de la Fonction Publique d'État.
Militant SNPTES
Pages: [1] Haut de page Imprimer 
FORUM SNPTES  |  Sujet de discussion  |  Santé, sécurité et conditions de travail  |  Fil de discussion: Mutuelle ? « sujet précédent | | sujet suivant »
Aller à:  


Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session

Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.21 | SMF © 2015, Simple Machines
SMFAds for Free Forums
XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !