Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
25 Mai 2018, 08:54:12
Accueil Aide Rechercher Identifiez-vous Inscrivez-vous
Nouvelles: Bienvenue sur le forum de discussion du SNPTES. Cet espace de discussion vous est spécialement dédié. N'hésitez pas à parcourir notre forum mais aussi notre site Internet pour vous tenir au courant de l'actualité sur vos statuts, votre carrière et votre vie professionnelle.

FORUM SNPTES  |  Sujet de discussion  |  Discussion générale  |  Fil de discussion: Déplacement de bureau d'un cat A et droit d'alerte sur son service « sujet précédent | | sujet suivant »
Pages: [1] Bas de page Imprimer
Auteur Fil de discussion: Déplacement de bureau d'un cat A et droit d'alerte sur son service  (Lu 777 fois)
Méla
Débutant
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 5


« le: 14 Fvrier 2018, 14:55:57 »

Bonjour
Je voudrais des conseils sur une situation que la section locale SNPTES de mon université rencontre. Au service dépense de la fac, le responsable de service a été convoqué par le DRH et le Directeur des affaires (le N+2 du service dépense) et on lui a signifié oralement qu'il devait quitter immédiatement son bureau et de s'installer dans un bureau avec son équipe. On lui retire de son portefeuille de gestion des services et on le confine à des tâches de Catégorie C. Je rappelle que ce service travaille dans des conditions inccaceptables : 9 m2 pour 4 personnes avec des bureaux exposés au froid, bruit et fumée de cigarette. Les locaux qui accueille ce service ne sont pas en fait des lieux pour des bureaux. Le service alerte depuis des mois la présidence sur leurs conditions de travail avec une charge de boulot telle qu'ils sont limite du burn out.
Nous avons avec une autre organisation syndicale déposé un droit d'alerte la semaine dernière et depuis l'agent responsable de ce service subit des pressions de toutes sortes parce qu'il a osé parlé. Durant la convocation avec le DRH, celui-ci explique à l'agent qu'il est en faute parce qu'il n'a pas prévenu son N+2 qu'un des collaborateurs du service a fait 2 TS et qu'il n'aurait jamais du prévenir les syndicats qui ont fini par déposer un droit d'alerte sur le registre. Dans cette université, les choses vont de plus en plus mal. Les collègues sont au craquage et en détresse au travail dans plusieurs services. Nous sommes très inquiets de la situation et des méthodes délirantes de la direction qui au lieu d'apaiser et régler les problèmes, allume le feu. Nous avons sollicité un RDV en urgence auprès du DRH au titre syndical et nous attendons le retour. Pouvez-vous me dire qu'elles sont les autres possibilités qui s'offrent à nous pour désamorcer et obliger la direction a cesser le harcèlement sous toutes ses formes ?
Merci
Journalisée
Jacky60
Militant SNPTES
Confirmé
***
Hors ligne Hors ligne

Messages: 990


« Répondre #1 le: 14 Fvrier 2018, 21:32:00 »

Bonsoir Méla,

As-tu saisi le CHSCT pour qu'il puisse planifier une enquête dans les meilleurs délais. Ne pas oublier de consulter la médecine de prévention
ni les CPE pour les personnels titulaires. Il faut être sûr de soi pour parler de harcèlement...Rappeler les obligations de l'employeur qui doit assurer la protection physique et mentale des personnels placés sous sa responsabilités, faire des écrits et ds recommandés, il a obligation de résultats.

Veiller à ce que l'enquête du ministère qui est arrivée le mois dernier dans les établissements soit présentée en séance du CHSCT et notamment, en ce qui concerne les réponses apportées. Quel est votre programme annuel de prévention, à porter à la connaissance du CA entre autres.

Si tu as un dossier suffisamment étoffé concernant plusieurs personnes en souffrance, me le transmettre en MP pour qu'on le mette à l'ODJ du CHSCTMESR.

Cordialement.
Journalisée
carnifex
Débutant
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 6


« Répondre #2 le: 15 Fvrier 2018, 09:41:28 »

Bonjour,
c'est étrange, en lisant le message de Méla, j'étais persuadé de connaître l'université en question rien qu'avec la description connue des conditions de travail...

Et j'avais raison puisque j'ai appris aujourd'hui qu'il y avait une procédure de licenciement pour cet agent contractuel...

Cordialement
Journalisée
Méla
Débutant
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 5


« Répondre #3 le: 15 Fvrier 2018, 15:28:53 »

Bonjour,

Je fais partie du CHSCT au titre du SNPTES dans ma fac. Je suis dépositaire du droit d'alerte aussi. Nous n'avons pas de plan annuel de prévention chez nous ! L'agent responsable du service est en arrêt maladie depuis hier. Nous n'avons pas de médecin de prévention non plus. C'est une catastrophe.
J'ai contacté Marie-Agnes à ce sujet.
Journalisée
Jacky60
Militant SNPTES
Confirmé
***
Hors ligne Hors ligne

Messages: 990


« Répondre #4 le: 15 Fvrier 2018, 18:02:54 »

Merci Méla,

Je vois avec Marie-Agnès.

Bon courage.
Journalisée
Pages: [1] Haut de page Imprimer 
FORUM SNPTES  |  Sujet de discussion  |  Discussion générale  |  Fil de discussion: Déplacement de bureau d'un cat A et droit d'alerte sur son service « sujet précédent | | sujet suivant »
Aller à:  


Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session

Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.21 | SMF © 2015, Simple Machines
SMFAds for Free Forums
XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !