Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
28 Mai 2018, 01:33:08
Accueil Aide Rechercher Identifiez-vous Inscrivez-vous
Nouvelles: Bienvenue sur le forum de discussion du SNPTES. Cet espace de discussion vous est spécialement dédié. N'hésitez pas à parcourir notre forum mais aussi notre site Internet pour vous tenir au courant de l'actualité sur vos statuts, votre carrière et votre vie professionnelle.

FORUM SNPTES  |  Sujet de discussion  |  Personnels des bibliothèques  |  Fil de discussion: manque de personnels dans les services « sujet précédent | | sujet suivant »
Pages: [1] Bas de page Imprimer
Auteur Fil de discussion: manque de personnels dans les services  (Lu 1054 fois)
elsaprat
Débutant
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 4


« le: 06 Mars 2018, 11:01:24 »

Bonjour,
D'abord je voulais vous dire que je ne suis pas inscrite aux syndicats quel qui soit quand je vois ce qui se passe dans les services publics et les entreprises ça ne me donne pas trop envie. Je vous envoie ce petit message pour vous faire savoir que dans certains services publics nous manquons de personnels, des travailleurs qui sont en longues maladies ne sont pas remplacés, des travailleurs partent à la retraite et ne sont pas remplacés, il y a de plus en plus de travail et moins de personnels pour le faire on nous empêche d'aller faire des formations ou de prendre des congés à cause de ça et à notre tour on tombe malade (stress, surcharge de travail, ...) au lieu d'aller faire des gueuleton avec nos ministres pourriez vous utiliser l'argent que certains syndiqués naïfs vous versent pour leur inscription et faire votre boulot c'est à dire les salariés qui n'en peuvent plus de cette surcharge de travail et qui sont de plus en plus en colère de ne pas être écoutés.Je vous remercie de me lire et je vous fais mes excuses pour le ton un peu vindicatif de mon message mais comprenez que là ça commence à être dur de faire notre travail dans de telles conditions et que même tous nos syndicats ne font rien. j'envoie le même message à tous les syndicats pour qu'il n'y ait pas de jaloux.
Bonne journée à vous. :
Journalisée
flardellier
Confirmé
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 33


« Répondre #1 le: 06 Mars 2018, 11:05:13 »

C'est pas la CGT ici !  Grin (sorry elle était facile...)
Journalisée
flardellier
Confirmé
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 33


« Répondre #2 le: 06 Mars 2018, 11:08:29 »

Un peu plus sérieusement, je pense que vous avez une image déformée de l'action des syndicats et encore plus d'un syndicat comme le SNPTES.
Cela demanderait une trop longue tribune pour vous en convaincre, mais la réalité que vous décrivez (et qui doit sans aucun doute exister à la marge) est très éloignée de la réalité de la plupart des établissements (pour ce qui concernent les gueuletons tout au moins).
Croyez moi, l'action syndicale me semble de plus en plus vitale pour la défense de nos collègues, et j'ai bien peur que le proche avenir me donne raison.
« Dernière édition: 06 Mars 2018, 11:12:41 par flardellier » Journalisée
elsaprat
Débutant
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 4


« Répondre #3 le: 06 Mars 2018, 12:13:30 »

Bonjour flardellier,
Sachez que j'ai envoyé le message à la plupart des syndicats donc c'est pareil pour tout le monde, pour moi tous les syndicats sont cul et chemises avec le gouvernement donc comment pourraient-ils aider les salariés puisqu'ils reçoivent des pots de vin de la part du gouvernement chaque fois que vous faite faire grève aux salariés qui du coup perdent de l'argent sur leurs salaires mais cet argent n'est pas perdu pour tout le monde notre gouvernement le récupère pour se le mettre dans la poche et vous en reverser une partie, quand aux patrons dans le privé n'en parlons pas c'est pas mieux. J'espère me tromper mais pour le moment j'ai plutôt l'impression que c'est moi qui est raison mais je ne demande qu'à être convaincu par vos actions. Quand je verrais la situation s'améliorer dans les différents services publics je vous croirais moi je suis personnels de l'enseignement supérieur et pour le moment je n'ai rien vu de significatif qui me prouve le contraire de ce que je dis, j'ai plusieurs collègues en longues maladies qui sont absents et ils ne sont pas remplacés ce qui crée une surcharge de travail ce qui fait que plus le droit de prendre de congés, plus le droit de faire des formations professionnelles ce qui amène du stress et de la colère dans les services et pour certains collègues de la dépression. Je vous souhaite quand même une bonne journée, j'espère que cela ne vous empêchera pas de dormir cette nuit  Undecided
 
Journalisée
laurisa
Confirmé
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 37


« Répondre #4 le: 06 Mars 2018, 14:08:42 »

Bonjour,

Les syndicats, ce ne sont pas que les représentants nationaux que l'on voit à la télé!
Il y a plein d'autres syndicats et surtout il y a les représentants locaux, au sein de chaque établissement, qui essaient de faire bouger les conditions de travail dans les différentes instances (CA, CT, CHSCT, etc...) et que vous pouvez aller voir en cas de besoin pour faire remonter vos problèmes et les faire traiter.

Il y a même des syndicats qui mettent en ligne des forums ou tout un chacun, syndiqué ou non, peut venir parler de tout ce qui lui importe et obtenir de l'aide!!  Grin
Journalisée
flardellier
Confirmé
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 33


« Répondre #5 le: 06 Mars 2018, 14:19:12 »

Je ne vous comprends hélas que trop bien elsaprat, nous faisons peu ou prou le même constat que vous.
Les belles heures de la fonction publique sont pour l'instant derrière nous... Cela n'empêche pas de se mobiliser pour défendre nos valeurs.
Ce que vous ne semblez pas mesurer c'est l'asymétrie qui existe entre les possibilités des syndicats et (pour faire simple) le pouvoir de nos dirigeants.
Nous nous battons armés d'un canif face à des chars d'assaut... Il n'empêche parfois que le char peut être dévié.
Après je ne vous dis pas que nous vivons dans un monde de bisounours... loin de là !... Ne perdez pas courage trop vite. Smiley
Journalisée
elsaprat
Débutant
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 4


« Répondre #6 le: 06 Mars 2018, 17:41:10 »

Bonsoir à tous,
Merci pour vos réponses réconfortantes, je travaille au sain des B.U. (bibliothèques universitaires) de Clermont-Ferrand et c'est vrai qu'en ce moment on aurait bien besoin de l'aide des syndicats pour faire en sorte que les personnes en longues maladies ou parties en retraite soient remplacées au moins par des contractuels, je ne sais pas combien de temps on va pouvoir tenir encore comme ça mais je pense pas qu'on tienne longtemps surtout que l'on est en train de nous changer de SGBM ce qui n'arrange rien en plus ce logiciel est tout tordu et pour couronner le tout il y a eu la réunification de nos deux universités, super on ne sait plus ou on en est avec tous ça. Donc un peu d'aide des syndicats nationaux ou régionaux ne serait pas de trop, mais il est vrai que nous les B.U. nous sommes le parent pauvre de l'université, le grand oublié ou la dernière roue du carrosse pour l'université.
Je vous souhaite une bonne soirée.
Cordialement
Journalisée
SD Section 63
Militant SNPTES
Confirmé
***
Hors ligne Hors ligne

Messages: 28



« Répondre #7 le: 07 Mars 2018, 15:10:01 »

Bonjour,

Je suis le secrétaire académique du SNPTES sur Clermont-Ferrand.  Je vois que vous travaillez à la BU de l'Université Clermont Auvergne. Nous travaillons dans la même université. Vous pouvez me contacter directement pour en discuter de vive voix. Contactez-moi en premier par courriel à  J-Philippe.DESIRONT@uca.fr.

à bientôt.

Jean-Philippe DESIRONT
Journalisée

Jean-Philippe DESIRONT
Université Clermont Auvergne
24 av Blaise Pascal
63178 AUBIERE CEDEX
TEL: 04.73.40.53.49
FAX: 04.73.40.77.50
e-mail: J-Philippe.DESIRONT@uca.fr
Xav_D
Militant SNPTES
Confirmé
***
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3093


« Répondre #8 le: 07 Mars 2018, 18:20:10 »

Bonjour elsaprat,

Ce que vous semblez ne pas prendre en compte, c'est que les syndicats ce sont des personnes qui adhérent à un même objectif, se fondent sur des valeurs et déposent des statuts qui définissent leurs champs d'actions. Ces mêmes adhérents donnent des mandats à leur syndicat pour qu'il œuvre dans le sens de ceux-ci.
Donc sans adhérent, il n'y a pas de syndicat.

Faire le choix de ne pas se syndiquer c'est décider de s'en remettre aux autres pour faire les choix que l'on voudrait pour soi et ses collègues.
Faire le choix de se syndiquer, c'est être acteur du changement que l'on souhaite, c'est contribuer à apporter des solutions aux problèmes que l'on rencontre collectivement, ne serait-ce qu'en prévenant ses responsables syndicaux locaux et en relayant auprès des collègues les messages.

Alors effectivement, les fonctions publiques sont sans cesse plus pressurées, les gouvernements successifs utilisent le fonctionnaire comme un bouc émissaire. On les trouve trop nombreux, pas assez "agile", etc... mais, c'est en ne se syndiquant pas que l'on sape la force des syndicats dans les bras de fer permanents qu'ils doivent mener contre des dirigeants qui n'aspirent qu'à une chose pour être tranquille : le développement de l'individualisme.

Et vous remarquerez que bien que vous crachiez sur les syndicats en général et le SNPTES en particulier, notre collègue Jean-Philippe vous propose de le contacter pour qu'il puisse discuter avec vous et vos collègues des problèmes que vous rencontrez collectivement.
« Dernière édition: 08 Mars 2018, 09:22:12 par Xav_D » Journalisée

elsaprat
Débutant
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 4


« Répondre #9 le: 08 Mars 2018, 11:53:39 »

Bonjour Xav_D,
Sachez que je ne crache pas sur les syndicats, j'ai été moi même il fut un temps syndiquée mais je trouve qu'il y a de plus en plus de syndicats qui se créent et de moins en moins de choses qui se font au niveau des travailleurs, quand vous voyez que mon chef de service n'arrive même pas à obtenir du personnel pour remplacer les longues maladies je me dit qu'il y a vraiment un gros malaise.
Journalisée
Xav_D
Militant SNPTES
Confirmé
***
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3093


« Répondre #10 le: 08 Mars 2018, 17:38:28 »

Bonjour elsaprat,

Dans ce cas, je ne vois pas ce que peut vouloir dire
au lieu d'aller faire des gueuleton avec nos ministres pourriez vous utiliser l'argent que certains syndiqués naïfs vous versent pour leur inscription et faire votre boulot

Personnellement, je ne me sens pas concerné que ce soit par rapport aux gueuletons, par rapport à l'usage des cotisations de nos adhérents qui je crois par ailleurs ne sont pas naïfs ou par rapport au fait de défendre nos collègues tant collectivement qu'individuellement et par conséquent faire mon "boulot" ; et pour finir, je ne crois pas que ce soit non plus le cas des autres représentants du SNPTES.
Journalisée

Pages: [1] Haut de page Imprimer 
FORUM SNPTES  |  Sujet de discussion  |  Personnels des bibliothèques  |  Fil de discussion: manque de personnels dans les services « sujet précédent | | sujet suivant »
Aller à:  


Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session

Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.21 | SMF © 2015, Simple Machines
SMFAds for Free Forums
XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !