Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
21 Juillet 2018, 22:50:05
Accueil Aide Rechercher Identifiez-vous Inscrivez-vous
Nouvelles: Bienvenue sur le forum de discussion du SNPTES. Cet espace de discussion vous est spécialement dédié. N'hésitez pas à parcourir notre forum mais aussi notre site Internet pour vous tenir au courant de l'actualité sur vos statuts, votre carrière et votre vie professionnelle.

FORUM SNPTES  |  Sujet de discussion  |  ITRF  |  PERSONNELS DES LYCÉES et COLLEGES = EPLE  |  Statut - Organisation du travail - Emploi du temps - Entretien Professionnel  |  Fil de discussion: Organisation des ECE ? « sujet précédent | | sujet suivant »
Pages: [1] Bas de page Imprimer
Auteur Fil de discussion: Organisation des ECE ?  (Lu 884 fois)
dridrine
Débutant
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3


« le: 11 Mai 2018, 16:43:08 »

Bonjour à tous

Je souhaiterais savoir comment vous organisez vos ECE car cette année leurs organisations nous posent problème.

D’habitude, nous passons les élèves (environ 160 élèves de TermS) sur 3 demi-journées. A chaque demi-journée, nous changeons les sujets. Trois groupes d’élèves passent à chaque demi-journée.
Comme les sujets sont officiellement disponibles sur internet, les professeurs souhaitent que sur une demi-journée, les premiers élèves qui ont passé les ECE ne puissent pas voir les autres élèves et les informer des sujets. Car les élèves du 3ème groupe pourraient bénéficier d'une heure pour étudier les sujets en question grâce à internet.

-       1ère solution : Nous voulions donc confiner les élèves du 1er groupe pendant environ 1h30-2h.
Mais notre proviseur s'est renseigné au près de la DEC (Division des Examens et Concours) de notre académie. Et on nous oppose un refus catégorique concernant le confinement des élèves.

-      2ème solution : changer les sujets à chaque changement de groupe d'élèves en alternant les salles utilisées entre chaque session.
Mais en SVT il n'y a pas assez de salle de TP.
De plus, il faudrait choisir presque tous les TP sélectionnés par l’IPR (1en physique +1 en chimie sur 9 sessions) (sachant que chaque année un certain nombre des TP proposés sont inadaptés)
Cela signifie aussi presque 20 TP (en 9 ou 10 exemplaires chacun)  à préparer !!! Avec autant de solutions à préparer et de matériel à sortir ! Sachant que nous avons aussi les TP des classes prépa à assurer en même temps !! (les classes prépa travaillent et font des TP jusqu’à mi-juin voir plus tard).

-   3ème solution : faire seulement 2 sessions par demi-journée sur 4 demi-journées. 1 session à 8h, la 2éme à 11h par exemple et 2h entre les deux pour changer les TP.
Mais là aussi, toujours trop de TP différents à choisir et préparer.

-   4ème solution : toujours 2 sessions sur 4 demi-journées mais la 1ère à 8h la deuxième à 9h15 avec convocation des élèves à 8h50 et appel dans une salle de cours pendant que le 1er groupe quitte les salles de TP. Et les mêmes TP sur ces deux sessions donc moins de TP à choisir.

Voilà un échantillon des réflexions que nous avons avec les profs depuis une semaine ! (Ça ressemble de plus en plus à une usine à gaz… !!!)
Nous n’avons pas encore pris de décision avec les professeurs qui sont conscients des contraintes des labos.
 
Mais bon... nous arriverons bien à faire en sorte que tout se passe bien pour ces ECE et les élèves (comme d'habitude).
Je suis tout de même curieuse de savoir comment cela se passe ailleurs !? La solution idéale à peut-être été trouvée quelque part ?

Je m’excuse pour ce long message. D'avance merci pour vos retour !
Journalisée
Lilly94
Confirmé
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 75


« Répondre #1 le: 16 Mai 2018, 22:36:08 »

Et après tout ce casse tête ,qui est pareil dans tous les établissements avons nous le droit a une récompense (financiere ou jours de congés ) Grin,pour toute cette énergie donnée.

Journalisée
Ammour
Administrateur
Confirmé
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 5490



« Répondre #2 le: 19 Mai 2018, 15:19:28 »

Bonjour,

Nous avons en effet envoyé un message par e-mail à tous les personnels de laboratoire (en 2015), avec les pièces jointes, leur permettant de négocier cette reconnaissance de participation à l'organisation des épreuves du Bac.

En moyenne 15 à 20 % des collègues perçoivent une rémunération de 40/60€ de moyenne/an (4€/mois) et 80/90% obtiennent de 1 à 3 jours de permanence en moins.
Vous trouverez en pièces jointes tous les éléments pour rédiger et argumenter votre demande
1- la lettre type à faire à votre chef d'établissement (elle est en pdf sur ce forum, pour la version Word écrire à amar.ammour@snptes.org
2- le décret
3- l'arrêté cités en référence
4- mais aussi la lettre des inspecteurs sur l'académie de Poitiers qui va dans ce sens et prouve bien la véracité juridique de notre demande.

Les ECE font bien partie intégrante des épreuves du BAC, cependant la majorité des collègues ont plutôt obtenu 1 ou 2 jours de permanences en moins comme compensation.

Le décret ne précise pas que cette prime soit liée à des heures supplémentaires, mais les ECE procurent un surcroît de travail. le courrier concernant le paiement d'une prime pour les ECE avait pour objectif de négocier cette prime (en moyenne 60€/an) mais la plupart des collègues ont réussi à négocier des heures ou jour(s) de récupération à la place de cette prime.

Il est difficile, voire impossible (mauvaise foi, déni de l'existence même de cette prime, etc.) de remettre en question l'équilibre de répartition actuel, dans chaque établissement, de cette prime globale entre le chef d'établissement, gestionnaire, éventuellement le chef de travaux, leurs secrétaires respectives et éventuellement quelques surveillants, il est donc plus facile de négocier un temps de récupération qui dépendra donc de l'implication (heures supplémentaires/surcroît de travail) de chacun dans l'organisation et le déroulement de ces épreuves.

 Décret n° 2012-923 du 27 juillet 2012 relatif à la rémunération allouée aux personnels des établissements d'enseignement désignés comme centres d'examen à l'occasion des opérations du baccalauréat "

Personnellement j'appelle cette prime "la prime étiquette" parce que certains personnels, les plus proches de la direction et dont le travail se borne quelque fois à coller les étiquettes sur les tables pour identifier les candidats touchent facilement cette prime que d'autres comme ceux des laboratoires qui organisent toutes les épreuves pratiques du BAC en Chimie, physique, biologie, microbiologie, ...  (ECE pour évaluations des capacités expérimentales) pendant des semaines avec un surcroît de travail et de responsabilité très important, ne touchent que dans 20% des cas et pour des montants ridicules (40 à 60 € annuels)

L'article 2 précise qu'une indemnité globale est allouée à l'établissement

L'article 4 précise que l'indemnité individuelle est fixée par le recteur après avis du chef d'établissement, dans l'ancien décret le chef d'établissement pouvait répartir entre les personnels concernés (ou pas) sans avoir à en rendre compte.

Il est donc possible à chaque personnel de laboratoire qui est dans un lycée "centre d'examen du BAC" de faire cette demande d'indemnité, elle est gérée, donc répartie par le proviseur adjoint, qui gère aussi l'organisation générale des épreuves, il ou elle connait donc bien les intervenants et leur implication.

Si après une demande écrite, appuyée par le professeur responsable de laboratoire et/ou le chef de travaux laboratoire, rien n'a été fait, il ne faut pas hésiter à menacer de ne plus intervenir dans le cadre de ces ECE et demander en compensation 1 ou 2 jours de permanences de moins. Car il est franchement inutile de se mettre à dos votre équipe dirigeante pour une somme assez faible, des journées de récupérations pendant les permanences où l'activité est fortement réduite nous sommes être le meilleur compromis tout en étant reconnus dans l'organisation de ces épreuves qui font bien partie du BAC.

Pour connaitre  le montant global:
Arrrêté du 27 juillet 2012 relatif à la rémunération allouée aux personnels des établissements d'enseignement désignés comme centres d'examen à l'occasion des opérations du baccalauréat en application du décret n° 2012-923 du 27 juillet 2012
NOR: MENF1221188A

Ce sujet a été abordé systématiquement lors de nos réunions d'information avec Philippe VIRION - p.virionsnptes@yahoo.fr dans les académies.

Cordialement

* Lettre type demande prime ECE 19juin2014.pdf (186.24 Ko - Téléchargé 63 fois.)
* Décret ECE rémunération des épreuves du BAC.pdf (17.15 Ko - Téléchargé 47 fois.)
* Arrêté_du_27_juillet_2012_Montant Global ECE.pdf (13.62 Ko - Téléchargé 48 fois.)
* Poitiers Courrier compensation journée personnel de laboratoire ECE juin 2016.pdf (73.04 Ko - Téléchargé 52 fois.)
Journalisée

AMMOUR A.
Secrétaire Général FA-FPE
Fédération Autonome de la Fonction Publique d'État.
Militant SNPTES
aurelie87
Confirmé
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 28


« Répondre #3 le: 02 Juin 2018, 19:28:47 »

Bonjour,

Il y a une chose que je ne comprends pas bien. Vous dites qu'on peut être rémunérés pour les ECE mais dans le courrier des IPR de Poitiers, c'est écrit :  Or les travaux liés à l’ECE, considérés comme étant dans leur temps de travail, ne donnent lieu à aucune indemnité.

Dans l'établissement où je travaillais l'année dernière, on m'avait dit qu'on ne pouvait pas être rémunérés mais on avait eu des journées de permanence en moins.

Cordialement
Journalisée
Ammour
Administrateur
Confirmé
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 5490



« Répondre #4 le: 02 Juin 2018, 19:47:09 »

Bonjour,

Il est possible d'être payé quand les fonds sont versés par un organisme extérieur à l'établissement, si vous lisez bien le décret et l'arrêté en pièce jointe c'est l'organisme qui gère les examens et concours qui affecte cette somme aux établissements organisateurs du BAC (le SIEC en Île de France)
Il ne faut pas croire tout ce que l'on vous dit pour vous décourager de faire toute demande.

Même sur un budget propre à l'établissement, il est possible d'être payé en vacations pour des activités supplémentaires.

Ensuite si vous lisez bien ma réponse précédente, pour éviter de vous mettre à dos l'équipe dirigeante de votre établissement qui a déjà réparti cette prime globale (entre direction, une ou 2 secrétaires et peut être un ou 2 surveillants), il vous est conseillé de négocier 2 jours de permanence en moins, certains chefs d'établissement ou adjoint gestionnaire vous rétorqueront que ce n'est pas légal, voilà pourquoi j'ai ajouté le courrier des inspecteurs de l'académie de Poitiers qui proposent aussi cette solution légale (ce courrier est postérieur à notre démarche nationale).

Cordialement
« Dernière édition: 02 Juin 2018, 21:32:31 par Ammour » Journalisée

AMMOUR A.
Secrétaire Général FA-FPE
Fédération Autonome de la Fonction Publique d'État.
Militant SNPTES
aurelie87
Confirmé
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 28


« Répondre #5 le: 02 Juin 2018, 21:05:39 »

D'accord. Je vais faire la demande.

Merci

Cordialement
Journalisée
vpellerin
Militant SNPTES
Confirmé
***
Hors ligne Hors ligne

Messages: 185


« Répondre #6 le: 02 Juin 2018, 21:19:37 »

Bonsoir,
Beaucoup de collègues intègrent cette compensation horaire dès le mois de Septembre dans leur emploi du temps, pris connaissance et  soutenue par leur responsable de laboratoire.
Afin que cette attribution ne fasse pas l'objet chaque année d'interrogation et de différend.
Vous avez toutes les pièces pour motiver au mieux cette demande.(A.Ammour)
Je vous souhaite au passage bon courage en cette période intense de préparation des ECE.
Bien syndicalement
Virginie Pellerin
« Dernière édition: 03 Juin 2018, 01:39:21 par Ammour » Journalisée

Secrétaire nationale chargé des ITRF secteur EPLE
labos
Débutant
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 15


« Répondre #7 le: 05 Juin 2018, 06:37:46 »

ECE 2018 Cheesyéroulement :en savoir plus : http://www.education.gouv.fr/pid285/bulletin_officiel.html?cid_bo=126479

3. Déroulement de l'épreuve

Les épreuves se dérouleront dans chaque établissement, sur 3 jours consécutifs pendant les périodes définies ci-dessous :

- du 15 au 18 mai 2018 pour l'Amérique du Nord, le Liban et les pays étrangers du groupe 1 à l'exception du Maroc et de la Mauritanie ;

- du 4 au 8 juin 2018 pour la métropole, La Réunion, Mayotte, le Maroc, la Mauritanie, les Antilles, la Guyane, la Polynésie française et les centres d'Asie ;

- selon le calendrier fixé par le recteur de l'académie de rattachement ou le vice-recteur, pour les établissements de Pondichéry, d'Amérique du Sud et de Nouvelle-Calédonie.

Les candidats tirent au sort une situation d'évaluation parmi celles retenues par les professeurs de l'établissement. Les candidats qui ont choisi en classe terminale la physique-chimie comme enseignement de spécialité tirent au sort une situation d'évaluation en rapport, soit avec l'enseignement de spécialité, soit avec l'enseignement obligatoire spécifique à la série. Ceux qui ont choisi en classe terminale les sciences de la vie et de la Terre comme enseignement de spécialité font de même.

Les professeurs examinateurs renseignent une fiche individuelle d'évaluation au nom de chaque candidat. Cette fiche porte la note qui est attribuée à celui-ci sur 20 points, exprimée en points entiers ou au demi-point près, et un commentaire qualitatif. Ce document ainsi que la (ou les) feuille(s) réponse rédigée(s) par l'élève, qui ont le même statut juridique que la copie d'écrit, sont agrafés ensemble et remis à l'issue de la correction au chef d'établissement.

Tout incident significatif relatif au contenu même des situations d'évaluation doit être signalé et traité au niveau de l'académie ou de la collectivité d'outre-mer concernée, par la cellule d'alerte que le recteur d'académie ou vice-recteur aura mise en place à cet effet.

Tout autre incident significatif doit être immédiatement signalé par le chef d'établissement concerné au recteur d'académie ou vice-recteur qui en saisira la direction générale de l'enseignement scolaire (mission du pilotage des examens) pour décision.

allal CHIMI
« Dernière édition: 07 Juin 2018, 15:41:06 par Ammour » Journalisée
Yann.S
Confirmé
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 27


« Répondre #8 le: 13 Juin 2018, 16:02:03 »

Bonjour
Cela fait beaucoup de cinéma pour avoir une moyenne nationale de 15/20.....
Certains sites ont référencé les sujets 24h après le début des ECE.
Alors oui les éléves connaissent les sujets avant. Certains bahuts les profs les font une semaine avant donc .....
Les ECE sont une mise en scène plutôt qu'une mise en situation.
Il suffit qu'un éleve touche un tube à essai pour sortir avec minimum 6/20
Le contrôle continu des TP serait bien mieux
Mais ca c'est une autre histoire.....et mon avis très personnel
Journalisée
Ammour
Administrateur
Confirmé
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 5490



« Répondre #9 le: 13 Juin 2018, 16:27:33 »

Bonjour,

Le SNPTES

Lors des concertations sur la réforme du BAC, en particulier les concertations avec M. Mathiot qui a présenté son rapport au Ministre, le SNPTES a défendu un contrôle continu tout au long de l'année comme les CCF qui se déroulaient pour les CAP, mais les représentants (syndicaux et associatifs) des enseignants ont défendu le maintien des ECE.

Alors que cette réforme était censé favoriser ou rééquilibrer le contrôle continu vis à vis du contrôle unique de fin d'année.

Illogique mais c'est ce choix qui a été retenu...

Cordialement
Journalisée

AMMOUR A.
Secrétaire Général FA-FPE
Fédération Autonome de la Fonction Publique d'État.
Militant SNPTES
Pages: [1] Haut de page Imprimer 
FORUM SNPTES  |  Sujet de discussion  |  ITRF  |  PERSONNELS DES LYCÉES et COLLEGES = EPLE  |  Statut - Organisation du travail - Emploi du temps - Entretien Professionnel  |  Fil de discussion: Organisation des ECE ? « sujet précédent | | sujet suivant »
Aller à:  


Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session

Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.21 | SMF © 2015, Simple Machines
SMFAds for Free Forums
XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !